Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Association Nationale des Assistants de service Sociaux (ANAS) : le Blog de la section des Bouches-du-Rhône.
  • Association Nationale des Assistants de service Sociaux (ANAS) : le Blog de la section des Bouches-du-Rhône.
  • : Bienvenue sur le Blog de la Section Bouches-du-Rhône de l'Association Nationale des Assistants de Service Social (section13-ANAS). Ici vous trouverez l'agenda de la section, des informations sur les secteurs social et médico-social et bien d'autres choses... à bientôt avec l'ANAS13!
  • Contact

Contacts

Téléphone : 

06.20.52.79.26.

Mail : 

anas.section13@gmail.com

Recherche

Informations diverses

Après une pause Estivale, la Section 13 est prête à reprendre vie !

Suite à une première réunion nous avons commencé à concocter un programme pour l'année, qui nous l'espérons intéressera le plus grand nombre.

Nous vous invitons donc à vous joindre à nous lors des différentes réunions et soirées de cette année, afin de pouvoir échanger avec nous autour de différents thèmes.

Nous attendons également que vous soyez force de propositions : vous souhaitez parler d'un thème en particulier, en lien ou non avec l'actualité du social, vous souhaitez proposer une entrée pour les catégories "Propositions de lectures" ou "Offres d'Emploi", vous avez des choses à dire, des travaux ou un dispositif à présenter... Contactez nous par mail !

Le contenu des réunions n'est pas figé. La section 13 de l'ANAS, c'est nous mais c'est surtout vous ! Il convient de la faire vivre ENSEMBLE.

Vie de la section

PROCHAINES REUNIONS

 

Bonjour à tous,

Nous vous informons qu'au mois de Novembre la Section 13 fêtera les 70 ans de l'ANAS ainsi que la publication de la Revue que la section a élaborée à partir de témoignages de travailleurs sociaux de tout horizons. La date vous sera communiquée très prochainement mais nous prévoyons pour vous quelques surprises et espérons que vous serez nombreux !

 

Pour le reste de l'année, à vos Agendas ! Les réunions se déroulent entre 18h et 21h30. Vous pouvez dès à présent noter ces dates :

 

mardi 09 Décembre : "Projet de Réforme du DE : Quel avenir pour notre profession ?" (lire l'Article ci contre "La ministère des Affaires Sociales prépare-t-il le démantèlement des diplômes d'Etat en travail social ?)

 

mardi 13 Janvier : "Quelles pratiques du Secret Professionnel et du partages d'informations ? Où en êtes-vous sur le terrain ?" (lire l'Article ci contre "Prévention de la délinquance : Les travailleurs sociaux à nouveau mis à contribution pour partager les informations concernant les jeunes et leurs familles") et qui amène également le thème suivant :

 

mardi 10 Février : "La Fausse Vraie Participation des Usagers - Jusqu'où ont-il le choix de choisir ?"

 

mardi 17 Mars : "Entre injonctions et stratégies, les pratiques de contournement des Professionnels"

 

Les Thèmes ne sont pas encore définis pour le dernier trimestre, n'hésitez pas à soumettre vos propositions. Les réunions se dérouleront les mardi 14 Avril19 Mai et 16 Juin.

 

Sachez que nous tentons d'adapter les réunions aux envies de chacun. Ainsi, nous prévoyons pour chaque rencontre un temps d'échange autour des informations générales concernant l'ANAS et la section, et les dernières actualités ; puis une présentation en lien avec le thème suivi d'un débat, d'échanges et de questions autour de ce thème ; enfin un temps sera laissé pour toutes les questions et propositions n'étant pas en lien avec le thème de la soirée. 

22 juillet 2014 2 22 /07 /juillet /2014 09:29

Bonjour,

Vous trouverez ci-dessous, le communiqué de l'ANAS concernant la perspective d'évolution des diplomes de travail social.

 

En 2013, la Direction Générale de la Cohésion Sociale (DGCS) lançait une évaluation de la réingénierie des diplômes en travail social menée par un cabinet d’audit. Le ministère prétendait alors vouloir mesurer les effets des réformes des différents diplômes d’état. L’ANAS avait d’ailleurs été auditionnée dans ce cadre.
Aujourd’hui, le cabinet d’audit a rendu son rapport et la Commission Professionnelle Consultative du travail social et de l’intervention sociale (CPC) travaille sur un projet de refonte des diplômes d’état en travail social du niveau I jusqu’au niveau V.



Une volonté de supprimer les diplômes d’état au profit d’un « travailleur social » unique

 

Les documents de travail de la CPC dont nous avons eu connaissance dessinent deux scénarios de refonte des diplômes dont l’un prévoit la suppression pure et simple des différents diplômes d’état dans leur intitulé actuel ! Ainsi, l’assistant social diplômé d’état laisserait place à un travailleur social spécialisé en accompagnement social ; l’éducateur spécialisé au travailleur social spécialisé en accompagnement éducatif, etc. L’uniformisation des diplômes engagée par la précédente réforme poursuit ainsi sa marche en aboutissant à une homogénéisation dangereuse des professions et ceci sans concertation avec les organisations professionnelles.

Toutefois, ces scénarios classifient les diplômes d’état d’assistant social, éducateur spécialisé, conseiller en économie sociale et familiale et éducateur de jeunes enfants au niveau II du RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles), donc reconnaîtrait le niveau Bac+3 réclamé depuis si longtemps par les organisations professionnelles. Mais à quel prix !!
Le classement au niveau II du RNCP et la reconnaissance du niveau Licence (Bac+3) ne sont qu’une stricte application des règles européennes. Ces deux exigences ne peuvent pas se voir conditionnées à une refonte des diplômes d’état.
 
Nous dénonçons cette logique consistant à dire, sous prétexte de simplification, que l’uniformisation des diplômes est une avancée. Elle provoquera surtout, telle qu’elle se prépare, de la confusion et une interchangeabilité des travailleurs sociaux. Les spécificités propres à chaque profession et les compétences complémentaires des différents professionnels se verront confondues sous un titre creux de « travailleur social », qui ne reflètera plus la pluralité des approches et des méthodes de travail des différentes professions.

Ajoutons que beaucoup de centres de formation ont déjà mis en place des enseignements communs aux différents cursus (ASS et ES par exemple), ce qui permet aux étudiants d’avoir un socle partagé tout en gardant la spécificité de leur métier.
 
L’ANAS rappelle que la profession d’assistant de service social est règlementée et son titre protégé selon l’article L411-1 et suivants du CASF[1].

Le projet à l’étude représente une négation dangereuse de l’importance de cette règlementation qui garantit aux personnes faisant appel à un assistant de service social :

  • La confidentialité des informations relevant de leur vie privée. L’assistant de service social est soumis au secret professionnel par profession selon les articles 226-13 et 226-14 du Code Pénal. Si le titre d’assistant de service social venait à disparaître, la profession ne serait plus soumise au secret professionnel et cette garantie de confidentialité ne serait plus opérante.
 
  • Des professionnels formés répondant à un certain nombre d’obligations. Les conditions pour exercer la profession et pour porter le titre d’assistant social actuellement définies dans la loi se verraient annihilées. Aussi, la garantie d’une qualité d’accompagnement et d’un professionnalisme ne serait plus assurée par l’Etat aux personnes rencontrant un assistant social.


[1] Article L411-1 du CASF

Peuvent porter le titre professionnel ou occuper un emploi d'assistant de service social les titulaires du diplôme d'Etat français d'assistant de service social. Peuvent également être autorisés à porter le titre ou occuper un emploi d'assistant de service social les ressortissants d'un Etat membre de l'Union européenne ou d'un autre Etat partie à l'accord sur l'Espace économique européen, à une convention internationale ou un arrangement en matière de reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles qui ne possèdent pas le diplôme mentionné au premier alinéa mais qui, après avoir suivi avec succès un cycle d'études postsecondaires, sont titulaires :

1° D'un titre de formation délivré par l'autorité compétente d'un Etat, membre ou partie, et qui est requis pour accéder à la profession d'assistant de service social ou pour l'exercer dans cet Etat ;

2° Ou d'un titre de formation délivré par l'autorité compétente d'un Etat, membre ou partie, qui ne réglemente pas l'accès à la profession d'assistant de service social ou son exercice et attestant de la préparation du titulaire à l'exercice de cette profession, si l'intéressé justifie avoir exercé pendant deux ans à temps plein au cours des dix dernières années dans un Etat, membre ou partie ; cette justification n'est pas requise lorsque la formation conduisant à cette profession est réglementée dans l'Etat membre ou partie dans lequel elle a été validée ;

3° Ou d'un titre de formation délivré par un Etat tiers, accompagné d'une attestation de l'autorité compétente de l'Etat membre ou partie qui a reconnu ce titre certifiant que l'intéressé a exercé légalement la profession d'assistant de service social dans cet Etat pendant au moins trois ans à temps plein ;

L'intéressé doit faire la preuve qu'il possède les connaissances linguistiques nécessaires à l'exercice de la profession.
Dans le cas où l'examen des qualifications professionnelles attestées par le titre ou ensemble des titres de formation et de l'expérience professionnelle pertinente de l'intéressé fait apparaître des différences substantielles au regard de celles requises pour l'accès et l'exercice de la profession en France, l'autorité compétente exige que l'intéressé se soumette à une mesure de compensation qui consiste, au choix de ce dernier, en une épreuve d'aptitude ou en un stage d'adaptation.

La délivrance de l'attestation de capacité à exercer permet au bénéficiaire d'exercer la profession dans les mêmes conditions que les titulaires du diplôme mentionné au premier alinéa.
Le bénéficiaire peut faire usage de son titre de formation dans la langue de l'Etat qui le lui a délivré. Il est tenu de faire figurer le lieu et l'établissement où il l'a obtenu.




 

L’ANAS soutient la pétition « travail social : participons à l’avenir de nos métiers » portée par le collectif Avenir Educs

Le collectif Avenirs Educs a lancé une pétition [2] déjà signée par plus de 3000 personnes et soutenue notamment par l’ONES et la FNEJE. Nous nous joignons à eux pour dénoncer un projet de refonte des diplômes en travail social dangereux et inacceptable.
 
 
 
 
L’ANAS demande dès aujourd’hui au Ministère des Affaires Sociales et de la Santé :

  • Une audition sur la question de la refonte du diplôme d’état d’assistant de service social (DEASS) ;
 
  • De renoncer à tout projet de démantèlement de la règlementation de la profession et du titre d’assistant de service social. 
 
De plus, l’ANAS fera des propositions pour l’avenir de la formation initiale des assistants de service social.
 
 
 
Pour le Conseil d’administration,
 
Anne-Brigitte COSSON,
Présidente de l’ANAS


[2] http://www.petitions24.net/travail_social__participons_a_l_avenir_de_nos_metiers




Partager cet article

Repost 0
Published by anas13
commenter cet article

commentaires

Sondage

Afin de comprendre au mieux ce que vous attendez de la Section ANAS 13, pour pouvoir la faire vivre et évoluer,

nous vous remercions de bien vouloir répondre au sondage en cliquand sur le lien ci dessous :

 

 Sondage

 

Propositions de Lectures

 

  9782810901555-histoire-travail-social.jpg   Histoire du Travail Social en France De la fin du XIXe siècle à nos jours - Henri Pascal. "Fruit de tensions, de mobilisations et de combats dans des périodes historiques marquées par l'extrême pauvreté, voire la précarité de nombreuses catégories de population et l'exclusion de ceux alors considérés comme indésirables, le travail social n'a eu de cesse d'expérimenter de nouvelles formes d'action. La généalogie des métiers du social est complexe : certains ont des origines communes, d'autres ont connu un rapprochement progressif dans le même champ d'activité. Depuis les oeuvres sociales et les premières écoles de formation à la fin du XIXe siècle à la restructuration de l'action sociale dans les années 1980-2000, Henri Pascal retrace les modalités et conditions du surgissement des professions du social et leur évolution au gré des contextes politiques, économiques et sociaux. Comment le travail social s'est-il professionnalisé ? Quel a été le rôle des travailleurs sociaux pendant les deux guerres mondiales et la guerre d'Algérie ? Comment leurs missions ont-elles évolué depuis les Trente Glorieuses et la décentralisation des années 1980 ?La compréhension du présent passant par la connaissance du passé, ce manuel s'adresse en priorité aux étudiants, professionnels et cadres du travail social, qui y puiseront matière à leurs questionnements actuels, ainsi qu'aux historiens qui portent un intérêt croissant à l'histoire du travail social."


les-habitants-voyageurs-9782710126430_0.gifLes Habitants Voyageurs - Célia Carpaye. "Ouvrage co-écrit par une éducatrice spécialisée et un médecin psychiatre. Ces chroniques relatent des instants éphémères, des sensations, des témoignages sensibles de l'accompagnement hors les murs (et dans la rue...) de personnes malades mentales. A travers les histoires de quelques "fous" (les auteurs n'ont pas peur des mots), cet ouvrage parle sans fioritures de rencontres, d'incertitudes, d'authenticité dans les rapport entre les professionnels et les personnes suivies. C'est aussi, en filigrane, un ouvrage sur la problématique du logement pour les personnes handicapées mentales, qui évoque le programme "Un chez-soi d'abord"."


  94622589.jpg    Serial Social - Elise Vivand. " Voici le premier témoignage d'une assistante sociale en France. Elle montre à travers des anecdotes et de nombreux témoignages, les aberrations d'un système qui se mord la queue et qui n'autait plus de protecteur que le nom. S'appuyant sur son parcours professionnel, sa pratique et ses rencontres, l'auteure essaie de donner des mots, des visages et du concrêt à notre système de protection sociale." 

Offres d'Emploi

  • 23/09/14 : CDI 0.50ETP en Addictologie à Marseille 1er arr. Annonce (est disponible sur pôle emploi également)
  • 04/08/14 : CDI temps plein ASS à la Clinique Saint Barnabé à Marseille. Annonce
  • 04/08/14 : CDD ASS Inter-entreprise PACA. Annonce
  • 04/08/14 : CDI 0.50ETP ASS SESSAD Autisme Salon de Provence. Annonce